Dimanche 2 décembre 2018 – Revivre à la Quinzaine de la Solidarité de Fontenay-sous-Bois (94)

Comme chaque année, Revivre est présente à la Quinzaine de la solidarité de la ville de Fontenay-sous-Bois. Cette année, Revivre participe à différentes activités pour la journée de clôture le dimanche 2 décembre 2018 de 12h à 20h à :

La Halle Roublot :

95 rue Roublot, 94120 Fontenay-sous-Bois

(Métro ligne 1 – Arrêt Château de Vincennes – Bus 118 – Arrêt Roublot)

 15aine de Solidarité 2 photos

 

Programme détaillé de la journée :

12h-14h : buffet solidaire et convivial autour de saveurs du monde accompagné d’animations festives. Danses indiennes par Indiya.

14h30 : big band jazz par Pause Musique 

15h30 : projection-débat « Syrie, les remparts du patrimoine »*, documentaire de Jean-Luc Raynaud. Rencontre et échange avec le réalisateur et Mohamad Taha, archéologue de Palmyre, membre du CA de Revivre. 

18h : bal festif – Musique du monde – Akalé Wubé – Groove Ethiopien.

* Plusieurs prix ont été décerné à ce film 

– Grand Prix du Festival d’Amiens 2018.
– Grand Prize A​rkhaios Film Festival 2018, Pittsburgh, USA.
– Grand Prix du Festival Icronos, Bordeaux 2018.
– Prix des Lycéens RAN Narbonne 2017

Lien vers l’événement Facebook : https://www.facebook.com/events/198365887741484/

Sans titre

Photo : Capture d’écran du film « Syrie, les remparts du patrimoine » 

 

« Pas de relations diplomatiques avec un État de barbarie »

« Pas de relations diplomatiques  avec un État de barbarie »

Pétition Syrie

Destinataire : Monsieur le Président de la République Française

Août 2018

Avec cynisme, depuis le début du mois de juillet, le régime de Bachar al-Assad publie des listes de détenus morts dans ses prisons, sorte de solde de tout compte pour achever d’accabler les familles qui conservaient encore une lueur d’espoir sur la vie de leur être cher. Nous savons que des dizaines de milliers de prisonniers – hommes et femmes, parfois très jeunes – sont morts sous la torture ou par suite des conditions inhumaines de leur détention. Le gazage des populations, les viols systématiques d’hommes et de femmes dans les prisons du régime, les destructions d’habitations, d’écoles et d’hôpitaux, l’usage d’armes prohibées comme les barils de poudre et les bombes au phosphore, sont des crimes de guerre et des crimes contre l’Humanité, aujourd’hui largement documentés par les ONG et la Commission d’enquête internationale de l’ONU. Monsieur le Président de la République, lors de la campagne pour l’élection présidentielle vous avez adressé le 16 avril 2017 au Collectif pour une Syrie Libre et Démocratique la réponse suivante :

« Bachar Al-Assad a commis des crimes de guerre contre son peuple. Son maintien au pouvoir ne peut en aucun cas être une solution pour la Syrie. Il n’y aura pas non plus de paix sans justice et donc les responsables des crimes commis, notamment des attaques chimiques, devront en répondre. La France continuera d’agir au Conseil de sécurité en ce sens, malgré l’obstruction systématique d’un des membres permanents ». Devant l’ampleur des crimes commis en Syrie par le régime Assad, la réal-politique doit s’effacer devant l’attitude de justice et d’humanité que nous devons à un peuple martyrisé.

Pas d’impunité pour Bachar al Assad et ses complices. Par respect pour les victimes, et pour l’honneur de la France, pas de relations diplomatiques avec un État de barbarie.

Détenus cage

Photo : © NAJAH ALBUKAI – Damas (Syrie) 2014, centre des renseignements militaires, branche 227 au rez-de-chaussée. Dans ce qui est appelé par les détenus «la cage», des détenus portent le corps de l’un des leurs. Date du dessin : 2015

 

Premiers signataires* : Nadia Aissaoui, Sociologue et féministe ; Yves Aubin de La Messuzière, ancien Ambassadeur de France ; Édith Bouvier, Journaliste ; François Burgat, Politologue, Aix-en-Provence ; Philippe Büttgen, Professeur de Philosophie ; Monique Cerisier-ben Guiga, Sénatrice honoraire ; Olivier Faure, Parlementaire ; Éric Favey, Président d’association ; Jacques Gaillot, Évêque émérite de Partenia ; Raphaël Glucksmann, Essayiste ; Benoît Hamon, ancien ministre ; Isabelle Hausser, Écrivain ; Joël Hubrecht, Chercheur (Justice internationale) ; Yannick Jadot, Député européen ; Annie Lahmer, Conseillère régionale ; Gérard Lauton, Universitaire ; Garance Le Caisne, Journaliste, Auteure de « Opération César, au cœur de la machine de mort syrienne » ; Agnès Levallois, Consultante ; Ziad Majed, Professeur universitaire ; Franck Mermier, Directeur de recherche au CNRS ; Michel Morzière, Militant pour les Droits Humains ; Marie Peltier, Historienne ; Ernest Pignon-Ernest, Plasticien ; Raphaël Pitti, Médecin Humanitaire, Conseiller municipal de Metz ; Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy, Députée européenne ; Leïla Vignal, Maîtresse de Conférences ; Emmanuel Wallon, Professeur de sociologie politique. *

* le 14/08/2018

https://bit.ly/2MoRdIc

 

 

 

 

Fadwa Suleiman, repose en paix

Portée par la soif de liberté et de changement qui enflammait les rues, Fadwa avait renoncé au statut que lui conférait son métier d’actrice de la production cinématographique « officielle », ce qui lui valut d’être ostracisée par le pouvoir des Assad. Son chemin de croix commençait…

Pasionaria, elle l’a été à Homs d’abord, ensuite en France où elle avait  dû se réfugier, elle n’a eu de cesse de porter la  voix de la jeunesse syrienne.

Son combat pour faire vivre cette révolution  ne prend pas fin avec sa disparition;  le mal qui l’a rongé a été aussi dévastateur que celui qui s’abat sur tout son peuple,  elle l’a emporté avec elle dans son exil sans s’y  résigner.

C’est pourquoi ce combat, le combat de tous les démocrates syriens pour la liberté et la dignité reste bien vivant.

 

Syrian Alawite actress Fadwa Suleiman speaks to Reuters in an interview over Skype from an undisclosed location in Homs December 14, 2011. REUTERS/Ali Jarekji

Coupure d’écran d’une interview de Fadwa Suleiman avec Reuters, via Skype à partir d’un lieu non divulgué à Homs le 14 décembre 2011- Ali Jarekji

à la pleine lune 1 - Fadwa Suleiman 1

À la pleine lune, Fadwa Suleiman, poésie,traduit de l’arabe par Nabil el Azan, parut en mai 2014, éditions Le Soupirail – Prix de Découvreurs 2016

 

L’Assemblée Générale de Revivre : Samedi 4 mars 2017

À tous les membres de Revivre : à vos agendas…

L’Assemblée Générale Ordinaire de Revivre se tiendra

le samedi 4 mars 2017, de 14h. à 18h30

à la Maison du Citoyen et de La Vie Associative

16 rue du Révérend-Père Lucien Aubry

Fontenay-sous-Bois

Assemblée Général 2017 & Log revivre

L’ordre du jour

  • Présentation et approbation du rapport d’activité 2016
  • Présentation et approbation du rapport financier 2016
  • Présentation du budget prévisionnel 2017, débat suivi par la vote sur les orientations
  • Election du Conseil d’Administration
  • Intervention de Nicolas Hénin, journaliste et auteur de plusieurs ouvrages dont «  Jihad Academy »:

 « L’avenir de la Syrie et les nouvelles donnes du conflit »

  • Clôture avec un verre d’amitié

Nota : La convocation a été envoyée hier, par la poste et par voie électronique, accompagnée du bulletin de candidature au Conseil d’administration,  du formulaire de vote par procuration ainsi que de la version non définitive du rapport d’activité 2016.

Préciser en cas de changement d’adresse ou de non réception de la convocation,  merci de le signaler par mail:  contact.revivre@gmail.com

Bonne année 2017

Avec ces enfants syriens nous vous souhaitons

une agréable et heureuse année 2017;

année de paix, de justice et de sérénité

et vous remercions de votre fidélité

…………………..

Les enfants syriens vous souhaitent une bonne année 2017

Happy New Year from Syria 2017

 

Revivre à la galerie Artistikrezo, le samedi 10 décembre

La présence de Revivre le samedi 10 décembre 2016, de 14h30 à 18h30 à la galerie Artistikrezo à l’occasion de l’exposition de l’artiste Christian Guémy (alias C215)  sur les réfugiés.

Vous êtes cordialement invités

Artistikrezo

14, rue Alexandre Dumas

Paris 11ème. Métro : Rue des boulets

Au programme :

  • Des projections de documentaires et des photos;
  • De la poésie avec la poète et réalisatrice Hala MOHAMMED;
  • Lecture d’extraits d’une pièce d’Aurélie RUBY mettant en scène des réfugiés syriens.

c215-1

©C215

c215-2

©C215

c215-3

©C215

c215-4

©C215

Pique Nique au Bois de Vincennes, dimanche 25 septembre 2016 à 13h00

Le groupe des bénévoles de « Sortons avec Revivre » vous invite

فريق المتطوعين  » لنخرج مع روفيفر  » يدعوكم إلى سيران
à un Pique Nique le dimanche 25 septembre 2016 à 13h00

يوم الأحد 25 أيلول/ سبتمبر 2016 ، الساعة الواحدة ظهراً
Pique nique participatif : amenez boissons et plats
الوجبة تشاركية، أحضروا ما شئتم من طعام وشراب
Adresse : العنوان في غابة فانسين
Bois de Vincennes, promenade Maurice Boitel, à proximité du port de Vincennes ( lac Dausmenil), nous mettrons des panneaux fléchés depuis l’accès du bois de Vincennes du coté du Métro : Porte Dorée – ligne 8

ستوجد هناك إشارات سهمية بدءاً من مدخل الغابة واعتباراً من جهة مخرج المترو بورت دوري / الخط 8

En cas de pluie ne vous découragez pas nous avons prévu de quoi nous abriter

في حالة هطول المطر فقد استحضرنا ما يمكن أن يحمينا من البلل

pique-nique

acces-0

acces-1

 

رابط الإيفنت

https://www.facebook.com/events/192854574459763/?notif_t=plan_user_invited&notif_id=1473376968732391

A écouter: Accueil des migrants, pourquoi la France n’y arrive-t-elle pas ?

Émission « Du Grain à moudre d’été »  France Culture – 4 août 2016 (44 min)

Avec

AAAA Emission Réfugiés

Virginie Guiraudon, Directrice de recherche au CNRS

Sabreen Al Rassace, Responsable de la Permanence de l’Association Revivre

François Pupponi, Maire de Sarcelles

Et Hans Stark (interview pré-enregistrée), Secrétaire général du (Cerfa) de l’Ifri

Il aura fallu 6 ans depuis le début de la crise migratoire en Europe, pour que le gouvernement français commence à réformer sa politique. Ce n’est en effet qu’au début de cette semaine que les ministres de l’intérieur et du logement ont rendu publique la présentation d’une charte pour améliorer la prise en charge des migrants. Une charte qui concerne notamment leur hébergement dans « Des conditions dignes et adaptées à leurs situations et leur parcours », selon les mots de la charte.

Il y a un an déjà la loi relative à la réforme du droit d’asile prévoyait des délais plus courts quant à l’enregistrement des demandes d’asile auprès de l’office concerné.

Signe d’une volonté politique à faire face à l’afflux migratoire qui arrive en France. Signe tardif, signe fragilisé aussi par le contexte politique et sociale et sécuritaire en France. Où l’amalgame migrant=terroriste se fait entendre ces derniers temps dans une certaine parole politique et médiatique.

Dans ce même contexte, l’Allemagne dit vouloir maintenir le cap de sa politique migratoire. Ce pays qui prévoir d’accueillir 800 000 demandeurs d’asile cette année, quand la France mise sur 30 000.

Et pourtant la volonté politique, en matière d’accueil n’est pas la même partout en France. Certaines communes tentent de s’organiser, mais disent compter surtout sur la solidarité locale. Le symbole de la paralysie politique en matière de gestion des migrants c’est bien sûr Calais, mais certains élus et certaines associations s’accordent pour remettre en cause une politique migratoire, aux ambitions timides et dont les outils n’évoluent pas aussi vite que la situation, ni aussi vite que les annonces.

Alors en matière d’accueil des migrants, et des demandeurs d’asile, pourquoi la France n’y arrive-t-elle pas?

A écouter sur le lien de France Culture

http://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre-dete/accueil-des-migrants-pourquoi-la-france-ny-arrive-t-elle-pas

 

A écouter : Alep, la tragédie continue

Avec le Général Trinquand, consultant, ancien chef de mission militaire auprès de l’ONU, Ziad Majed, politologue, spécialiste de la Syrie, professeur des études orientales à l’Université américaine de Paris et Raphaël Pitti (en duplex de Metz), professeur de médecine d’urgence, chargé de mission de formations à la médecine de guerre auprès de l’Union des Organisations de Secours et de Soins Médicaux France en Syrie.

France Culture

A écouter sur le lien de France Culture:

http://www.franceculture.fr/emissions/l-invite-des-matins-d-ete/alep-la-tragedie-continue

 

 

Rencontre-conférence avec l’écrivain palestinien Mohammad Mousa Manasra

Rencontre-conférence avec l’écrivain et journaliste palestinien

Mohammad Mousa Manasra

En arabe, la traduction en français assurée

Jeudi 7 juillet 2016,   à 19h

لقاء مع الكاتب والصحفي المناضل الفلسطيني محمد موسى مناصرة

الخميس 7 تموز/يوليو 2016، الساعة السابعة مساء

محمد موسى مناصرة
تدعوكم جمعية روفيفر للقاء مع الكاتب والصحفي المناضل الفلسطيني محمد موسى مناصرة، حيث سيتكرم بإلقاء محاضرة يتلوها حوار أخوي حول مدى التقاطع بين القضيتين الفلسطينية والسورية،وذلك يوم الخميس 7 تموز/يوليو 2016، الساعة السابعة مساء في بلدية باريس الثانية/ على العنوان المذكور أدناه
L’Association Revivre vous invite à une rencontre-conférence avec l’écrivain et journaliste palestinien, Mohammad Mousa Manasra, qui nous parlera des questions palestinienne et syrienne

Jeudi 7 juillet 2016, à  à 19h

à la Mairie du 2ème arrondissement

العنوان
8, rue de la Banque
75002 Paris
Métro : Bource, Ligne 3